logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche


IMPORTANT : Je ne REPONDS PLUS aux questions sur la contraception, la sexualité, la grossesse, les règles...

Voir aussi :

A la Une
- La légende du DIU et des anti-inflammatoires
- Relation de soin : des questions de fond
- L’hymen, mythes et réalités - rappels anatomiques et réflexions éthiques
- Parole du patient, éthique du soignant
- La maltraitance médicale est (vécue comme) un viol
- Touche pas à mon prépuce !!!
- Je n’ai pas (encore) d’enfant. Puis-je utiliser un DIU ("stérilet") ?
- Contraception, IVG, ligature de trompes, accouchement, respect des patientes : en 2013, en France, il y a encore beaucoup à faire pour que les femmes soient bien soignées
- #PrivésdeMG — Médecine générale : dernier arrêt avant le désert
- Souvent, soigner c’est facile

Expression et médias
- Liaison fatale : l’industrie pharmaceutique et les médecins
- Remords
- Les hommes et les femmes : des sites et des réflexions
- "Tu ne cracheras plus dans la soupe" !
- Winckler muselé par les labos ?
- Sur France-Inter, la liberté de parole se heurte aux intérêts des labos

Partage de la connaissance
- Playing for change | Song Around the World
- Relation de soin, témoignage et confidentialité
- Quand on a accès au savoir, que faut-il en faire ?
- Doit-on laisser breveter les idées ?
- Qu’est-ce qu’un logiciel libre ?
- LES CHRONIQUES DE FRANCE INTER DONT ON NE PARLERA JAMAIS SUR FRANCE INTER....

Courriers et contributions >


La naissance du Martin Winckler’s Webzine, histoire d’une amitié.
par Vincent Berville
Article du 22 octobre 2011

C’était en 2003, nous avions alors le bonheur d’écouter tous les matins la chronique d’un formidable écrivain qui révélait, outre ses talents reconnus d’écriture, une voix qui passait merveilleusement bien à la radio.

Cet écrivain était Martin Winckler, auteur du Best Seller "La maladie de Sachs", et sa chronique se nommait "Odyssée".
Notre homme y expliquait en quelques minutes des notions compliquées, mais qui dans sa bouche paraissaient subitement limpides, illustrant à merveille la formule de Paul Valéry “Le génie est celui qui m’en donne”.

Lire la suite sur les carnets de Vincent Berville

Références :
- les chroniques de Martin Winckler consacrées aux logiciels libres et au libre accès à la connaissance,
- La première rubrique du Martin Winckler’s Webzine relate en détail « L’affaire Odyssée sur france Inter ».
- notre rencontre racontée par l’auteur sur son site : « les 100.000 doigts du Docteur Winckler »
- et dans une interview donnée à Rue 89 : « Internet est ma fenêtre sur le monde ».

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé