logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche
A propos de Martin Winckler
-Bibliographie de Martin Winckler/Books by Martin Winckler
-"Martin Winckler/Marc Zaffran" : la FAQ
-" Pourquoi votre site d’informations médicales est-il gratuit ? "
-Portrait de Martin Winckler
Suite...
A propos de ce site web et de ses auteurs
-Soutenons les libraires
-L’usage de la parole - politique du « Winckler’s Webzine »
-Charte de ce site et de son contenu médical (Informations légales)
-Crédits
Suite...
Contraception et gynécologie >
Pilule, patch et anneau vaginal

Tous les articles concernant la pilule en général.



Tous les articles publiés dans cette rubrique

- Il n’est pas nécessaire de subir un examen gynécologique et un examen des seins pour se faire prescrire la pilule !!!! (31 août 2004)

- Comment s’y retrouver, parmi toutes ces pilules ?révisé le 18.01.2013
- La pilule : comment l’utiliser, que faire en cas d’oubli ?
- Rien n’oblige à arrêter la pilule une semaine par mois ! (22 octobre 2003)

- Pilule et tabac : où est le danger ?
Martin Winckler (25 avril 2005)

- Patch contraceptif : quel intérêt ?(17 janvier 2004)

- Anneau vaginal : avantages et inconvénients (18 septembre 2005)

- Diane 35 et ses génériques : Holgyème, Lumalia, Minerva35, Evepar - Mise en garde importante ! (18 août 2003)
- Pilule "Jasmine" : à ne pas utiliser n’importe comment !
(7 août 2003)



Pilule, cancer, tabac et âge des utilisatrices - quels sont les risques, exactement ?
par Marc Zaffran/Martin Winckler, d’après John Guillebaud - 11 juin 2016

Il y a quelques jours, je twittais : « Les femmes qui veulent prendre la pilule oestro-progestative entre 35 et 50 ans doivent n’avoir jamais fumé ou cessé depuis l’âge de 25 ans. Je voulais dire : « Les femmes qui veulent prendre la pilule estro-progestative entre 35 et 50 ans sans augmenter leur risque cardiovasculaire… »

C’était clair dans ma tête, mais un peu trop sec et sybillin dans un tweet, alors je vais préciser exactement ce que ces risques signifient.

Je mentionne tout de suite que les informations qui suivent proviennent du livre de référence britannique, Contraception Your Questions Answered de John Guillebaud. Guillebaud est un expert comme on l’entend dans le monde anglo-saxon : c’est un scientifique qui a lu et synthétisé toutes les informations avérées sur le sujet de la contraception. Quand on ne connaît pas une réponse à une question, il dit « On ne sait pas ». Quand on la connaît, il dit comment on a trouvé cette réponse. Je le lis depuis plus de 15 ans et j’ai pu apprécier son souci de toujours nuancer les informations qu’il délivre, au fur et à mesure que les connaissances augmentent.

Mon tweet tentait de répondre à la question : « Une femme peut-elle sans danger prendre la pilule jusqu’à 50 ans ? » (Je parle, bien entendu, de femmes qui n’ont pas de contre-indication préalable à la pilule et qui l’ont prise sans problème depuis l’adolescence.)

Voici les réponses :

 suite

 
Diane 35 et ses génériques : le principal risque, c’est la grossesse non désirée...
27 janvier 2013

Dans la version précédente de cet article, mise en ligne en 2003, j’attirais l’attention sur ceci :

"Le risque de souffrir de phlébite (caillot dans une veine d’un membre) et/ou d’une embolie pulmonaire (caillot dans une artère pulmonaire, accompagné de troubles respiratoires et cardiaques) est quatre fois plus élevé chez les utilisatrices de Diane 35 (et de ses génériques : lumalia, holgyème, minerva35, evepar) que chez les utilisatrices de pilule de 2e génération. La direction canadienne des produits thérapeutiques en a prévenu les médecins du Canada fin 2002. "

Voici l’avertissement adressé aux prescripteurs canadiens depuis 2002.

On pouvait donc lire cet avertissement sur mon site un an après sa publication en ligne au Canada !!!

Ses conclusions étaient claires et commencent par :

Les prescripteurs doivent se rappeler que :
- Dianette (Diane 35) n’est pas indiqué aux seules fins de la contraception orale.

En France, ces informations pourtant connues depuis longtemps (La revue Prescrire les a évoqués à plusieurs reprises...) ont dû attendre ces dernières semaines pour être évoquées par les agences de sécurité sanitaire... et la presse, comme dans
cet article du Journal du Dimanche

Mais il est un autre risque dont personne ne parle, qui est beaucoup plus fréquent, probablement, et passe très certainement inaperçu. C’est le risque de... grossesse.

 suite

 
Patch contraceptif : quel intérêt ?
19 janvier 2013

Le patch contraceptif " Evra " a été commercialisé en France en 2004. J’en avais décrit les caractéristiques, telles qu’elles étaient connues à l’époque dans les pays où il était commercialisé (les Etats-Unis, quelques pays d’Europe) dans Contraceptions mode d’emploi, édition 2003. En 2004 La revue Prescrire, revue indépendante sur le médicament et destinée aux professionnels du soin, lui consacre cinq pages, en concluant qu’il " n’apporte rien de nouveau ".

L’article qui suit tire de ces notions les conclusions pratiques pour les utilisatrices.


Lire l’article consacré à l’anneau vaginal

 suite

 
Comment s’y retrouver, parmi toutes ces pilules ?
par Martin Winckler - 18 janvier 2013

Article révisé le 18 janvier 2012

Parmi toutes les questions qui me sont adressées, certaines reviennent souvent. Elles concernent les différences entre les multiples pilules commercialisées en France. Pourquoi y a-t-il tant de marques de pilules ? Pourquoi ne sont-elles pas toutes remboursées ? A quoi correspondent les différents dosages ? Pourquoi m’a-t-on prescrit celle-ci plutôt que celle-là ? Dois-je en changer ou garder celle que j’ai ? Etc.

Voici quelques éléments pour vous y retrouver !

MW

 suite

 
Pilule "Jasmine" : à ne pas utiliser n’importe comment !
30 décembre 2012

 
Sujet brûlant
Pilule et tabac : où est le danger ?
par Philippe et Martin Winckler - 25 avril 2005

En visite sur le site, je ne vois (à première vue) rien sur l’interaction pilule tabac.
Une petite note dans l’histoire de la jeune femme qui a fait une phlébite mais rien d’autre ?
Je croyais que le tabagisme augmentait fortement les risques d’accidents cardio-vasculaires ?
Mon sentiment est que beaucoup de médecins n’aimant parler tabagisme avec leurs patients et ici patientes font l’impasse là-dessus. Pensant peut-etre qu’il vaut mieux eviter de tomber enceinte ?
Si je me souviens bien, la contre-indication pilule-tabac était très peu lisible dans les modes d’emploi.

Qu’en-est-il ?

Philippe


 suite

 
RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé