source - http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=1165 -



Contre-appel
Campagne universelle de vaccination HPV - Un collectif de médecins et pharmaciens indépendants décrivent la stratégie commerciale qui veut nous faire vacciner tous les enfants
Martin Winckler

29 avril 2019

ll ne se passe pas de semaine sans que des internautes me demandent s’il "faut" vacciner leurs filles contre le HPV.

J’ai déjà répondu il y a longtemps sur ce sujet.

Récemment, une cinquantaine de "personnalités" ont appelé à une vaccination élargie, des filles et des garçons.

Cet appel est en réalité la "caution" pseudo-scientifique d’une vaste campagne commerciale.

Les conflits d’intérêts des signataires, liés à l’industrie pharmaceutique, sont immenses.

Avec des médecins et pharmaciens indépendants de l’industrie, j’ai co-signé un "contre-appel" qui remet les choses en perspectives.

Non, il ne "faut" pas vacciner tous les enfants contre les HPV. En l’état actuel des connaissances, il est au contraire nécessaire de ne pas s’engouffrer dans une campagne de vaccination qui n’a pas d’intérêt démontré, qui ne prévient pas une maladie immédiatement dangereuse mais qui coûtera très cher à la collectivité.


POur en savoir plus, cliquez sur ce lien.

Lisez.

Et jugez par vous-mêmes.

Martin Winckler




Source - http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=1165 -