logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste... | Projet POL : Les fichiers sonores
Recherche

Winckler’s Podcast

Abonnez vous au Winckler Podcast pour suivre les lectures du projet POL


-Marie Depussé - Là où le soleil se tait
-Hortense Cornin - La Bavarde
-Robert Bober - On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux
-Frédéric Boyer - Mes amis mes amis
Projet POL : Les fichiers sonores >

Projet POL - Les sons
Nathalie Azoulai - Les Spectateurs
Article du 17 février 2018

C’est un mélodrame en noir et blanc et en couleurs, un tissage de flashbacks et de flash-forwards, une famille dont on ne connaîtra jamais les noms, une mère qui se met en scène (et se cache) dans des robes que portaient Lana Turner (la robe-Cora) et Rita Hayworth (le fourreau de Gilda), deux garçons de treize ans (le fils de celle qui porte les robes, le fils de celle qui les lui confectionne), un père transparent qui vitupère devant le ton méprisant sur lequel le Général de Gaulle parle du peuple d’élite, sûr de lui et dominateur, les postes de télévision, l’escalier qu’on monte et qu’on descend, le hêtre sur lequel le fils (qui porte le nom d’un homme jamais nommé) appuie les talons quand il marche sur le ciel, et la petite fille à la hanche tordue qui grandit grâce à lui.

Cliquez sur la couverture du livre pour entendre l’extrait lu par Martin Winckler

Pour télécharger le fichier son, faites un clic droit "Télécharger le fichier lié".

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé