logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste... | Projet POL : Les fichiers sonores
Recherche

Winckler’s Podcast

Abonnez vous au Winckler Podcast pour suivre les lectures du projet POL


-Marie Depussé - Là où le soleil se tait
-Hortense Cornin - La Bavarde
-Robert Bober - On ne peut plus dormir tranquille quand on a une fois ouvert les yeux
-Frédéric Boyer - Mes amis mes amis
Projet POL : Les fichiers sonores >

Le Projet POL - Les sons
Hortense Cornin - La Bavarde
Article du 20 février 2018

Timothée et Rhuni sont amis d’enfance et si proches qu’on les surnomme les jumeaux. Timothée est nonchalant et électricien. Rhuni est scrupuleux et jeune président de la jeune république du Wardas, petit pays européen juste sorti d’une dictature. Tandis que Rhuni vaque aux affaires de sa petite république, TImothée vaque aux siennes - qui consistent à réparér l’électricité et à coucher avec le plus de femmes possibles. Car Timothée est séduisant mais, en plus, il est gentil, ce qui ne gâte rien - surtout pas le plaisir que les femmes ont à lui donner et à recevoir de lui, qui ne refuse jamais de rendre service.

Un jour, à Colmar, Timothée rencontre Juliette, charmante jeune femme de son âge ou pas loin qui - en dehors d’être belle et intelligente, a deux caractéristiques. La première est accidentelle et la met dans tous ses états : son neveu Justinien lui a demandé de jouer pour lui au Loto, ce qu’elle a oublié de faire pour découvrir que malheureusement, les numéros étaient bons et auraient dû gagner cinq mille deux cents trente quatre euros quarante, somme qu’elle aurait adoré donner à Justinien si elle disposait du billet qu’elle n’a pas validé. La seconde (caractéristique, vous me suivez ?), permanente, met Timothée dans un état tout à fait inhabituel pour lui - celui de tomber amoureux. Juliette est bavarde. Si bavarde que lorsqu’elle entend une conversation qui l’intéresse alors qu’elle est elle-même en train de parler, elle fait de son mieux pour continuer sa propre conversation tout en écoutant la seconde, car elle n’aime pas s’interrompre.

Comédie romantique mêlant intrigues de courant électrique, conversations d’alcôves et manipulations érotico-politiques, La Bavarde pourrait être un film de Michel Deville co-écrit par Marivaux. Un de ces films où l’on fait l’amour avec le sourire, et réciproquement.

Pour écouter un extrait du livre, cliquez sur la couverture.

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé