logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche

Voir aussi :

Acné et Contraception
- Contraception : comment l’ignorance médicale et le marketing industriel mettent les femmes en danger... et comment en réchapper !
- Ce que la patiente dit, ce que le gynécologue entend...
- Peut-on avoir des règles tout en étant enceinte ? (Contraception : Questions/Réponses 78)
- Efficacité et sécurité de Microval face à l’acné et aux GEU (Contraception : Questions/Réponses 69)
- Une grossesse qui survient juste après l’arrêt de la pilule est-elle une grossesse à risque ? (Contraception : Questions / Réponses 59)

Cérazette
- Touche pas à ma grossesse ! (Contraception : Questions/ Réponses 104)
- Pilule, glaucome et migraine (Contraception : Questions/Réponses 99)
- Fibrome et saignements (Contraception : Questions/Réponses 98)
- Qui pose les implants ? (Contraception : Questions/Réponses 97)
- Pour ou contre la vaccination anti-HPV ? (Contraception : Questions/Réponses 96)
- Fertilité et maladie de Crohn (Contraception : Questions/Réponses 95)
- Migraine avec aura et contraception (Contraception : Questions/Réponses 87)
- Préservatif, MST et Contraception (Contraception : Questions / Réponses 84)
- Pourquoi utilise-t-on tant Minesse et Mélodia chez les adolescentes ? (Contraception : Questions/Réponses 79)
- Millepertuis et Mirena (Contraception : Questions/Réponses 77)

Cholestérol et Contraception
- Un bébé à 44 ans ? (Contraception : Questions/Réponses 101)
- Pilule, cholestérol et préservatifs (Contraception : Questions / Réponses 55)
- Peut-on continuer à utiliser Jasmine après 45 ans ? (Contraception : Questions / Réponses 54)

Diane 35 / Holgyème
- DIU et épilepsie (Contraception : Questions/Réponses 103)
- A quelle vitesse les spermatozoïdes grimpent-ils ? (Contraception : Questions/Réponses 93)
- Grossesse sur DIU (Contraception : Questions/Réponses 89)
- La pilule est-elle dangereuse pour le foetus ? (Contraception : Questions/Réponses 71)
- L’ovulation peut-elle VRAIMENT être déclenchée par un rapport sexuel ? (Contraception : Questions/Réponses 70)
- L’androcur peut-il être utilisé comme seule contraception ? (Contraception : Questions / Réponses 61)

DIU Mirena
- Témoignage sur Nuvaring (Contraception : Questions/Réponses 105e et dernier)
- HPV et désir de grossesse (Contraception : Questions/Réponses 94)
- Absence de règles avec Nuvaring (Contraception : Questions/Réponses 92)
- Malade avec Nuvaring ? (Contraception : Questions/Réponses 88)
- IVG et attente d’une grossesse (Contraception : Questions/Réponses 85)
- Le Norlevo est-il dangereux pour une grossesse en cours ? (Contraception : Questions/Réponses 80)
- Comment traiter des règles abondantes d’un DIU au cuivre ? (Contraception : Questions/Réponses 72)
- Pilule et accident vasculaire cérébral (Contraception : Questions/Réponses 68)
- Pilule en continu et pertes blanches (Contraception : Questions/Réponses 67)
- Quelle pilule peut-on prendre en continu ? (Contraception : Questions/Réponses 66)

Fécondité et Contraception
- Premiers rapports sexuels sans préservatifs (Contraception : Questions/Réponses 83)
- Que faire quand on est un homme et porteur du HPV ? (Contraception : Questions / Réponses 74)
- Quand arrêter la pilule prise en continu pour avoir des règles ? (Contraception : Questions / Réponses 51)

Migraines et Contraception
- Quand et comment doit-on se faire examiner les seins ? (Contraception : Questions/Réponses 64)
- La pilule a-t-elle des effets sur le psychisme ? (Contraception : Questions / Réponses 63)

Pilule du Lendemain
- Préservatif féminin et première fois (Contraception : Questions/Réponses 102)
- Taille de DIU et taille de l’utérus (Contraception : Questions/Réponses 82)
- Implant ou DIU : que choisir ? (Contraception : Questions/Réponses 81)
- La pilule du lendemain est-elle dangereuse pour l’organisme ? (Contraception : Questions / Réponses 52)

Contraception et gynécologie >


Pilule et migraine (Contraception : Questions / Réponses 62)
Article du 13 décembre 2005

Les sujets abordés cette semaine :
- Quelle est la pilule la mieux adaptée pour les migraineuses ?
- Ovulation sous Cérazette ?
- Acné, DIU et Diane 35
- DIU Miréna
- Pilule après DIU
- Règles et Pilule du lendemain
- Cholestérol, acné et contraception


- Quelle est la pilule la mieux adaptée pour les migraineuses ?

Mon problème c’est que je suis migraineuse depuis environ 10 ans et je ne sais pas qu’elle est la pilule la mieux adaptée pour ne pas accentuer les migraines.
J’ai changé récemment de pilule, je voulais passer à une pilule remboursée (
Trinordiol) : erreur ! La santé n’a pas de prix et j’ai remarqué que j’avais de plus en plus de migraines, auparavant je prenais Méliane (le prix n’arrête pas d’augmenter : 13€ la plaquette) mais je n’avais quasiment plus de migraine.
Alors si vous pouvez me donner quelque conseils...
N.

De deux choses l’une : ou bien vous faites des migraines pendant la semaine où vous arrêtez la pilule, ou bien vous faites des migraines pendant que vous la prenez.

Les migraines à l’arrêt de la pilule se traitent en prenant la pilule en continu : ce sont les variations d’apport en hormone qui déclenchent les migraines. Donc, il faut choisir une pilule dont tous les comprimés contiennent la même dose d’hormone (tous les comprimés sont de la même couleur). C’est le cas de Méliane, mais aussi de bien d’autres. Et il faut la prendre en permanence : vous n’aurez pas de règles mais pas de migraine non plus.

Si vous faites des migraines pendant les semaines où vous prenez la pilule, c’est probablement lié aux estrogènes contenus dans votre pilule. Je pense que c’est votre cas, car il y a plus d’estrogène dans Trinordiol que dans Méliane.
En ce cas, le seul type de pilule qui ne vous donnera pas de migraine est une pilule purement progestative (sans estrogène) : Microval, Milligynon, Cérazette.
Si vous avez plus de 35 ans, les deux premières sont une contraception très efficaces (et remboursée). Si vous avez moins de 35 ans, mieux vaut utiliser la troisième, qui n’est pas remboursée mais beaucoup plus efficace comme contraception chez les femmes jeunes.



- Ovulation sous Cérazette ?

Comment savoir quelle est ma période d’ovulation alors que je prends un contraceptif en continu (Cérazette) et que je n’ai plus de règles depuis quasiment 3 ans (quelques saignements depuis quelques mois dans la première semaine de la plaquette) ?
V.

Vous ne pouvez pas savoir quelle est votre date d’ovulation car, si vous n’avez pas de règles, c’est que vous n’ovulez pas !

Les utilisatrices de pilule progestative (Milligynon, Microval, Cérazette) qui n’ont pas de règles sont celles chez qui leur pilule fait le mieux croire à leur organisme qu’elles sont enceintes. De sorte que leur ovulation est mise au repos, comme chez une femme enceinte. C’est ce qui les rend aussi efficaces comme contraception.

Chez les utilisatrices de pilule progestative qui ont des règles tous les mois, l’effet contraceptif est seulement "local", au niveau de l’entrée de l’utérus : l’hormone contenue dans la pilule épaissit les sécrétions naturelles de l’utérus et les rend impropres au passage des spermatozoïdes. Cet effet est moins sûr que la mise en sommeil de l’ovulation.

Notez bien que cette mise en sommeil de l’ovulation est temporaire : quand on arrête la pilule, l’ovulation reprend entre 3 et 6 semaines après... comme après un accouchement.



- Acné, DIU et Diane 35

J’ai un stérilet UT380 standard depuis septembre 2005 et depuis j’ai un peu plus d’acné donc je souhaiterais l’enlever et reprendre la pilule Diane ou son générique.
Est-il possible de garder le stérilet et prendre la pilule
Diane car elle n’a pas un effet contraceptif il me semble ?
S.

Le DIU n’est pour rien dans votre acné (il ne le traite ni ne l’aggrave), qui est d’origine hormonale. Vous pouvez effectivement garder votre DIU et en même temps traiter votre acné par Diane (qui n’est pas sûr comme contraceptif), que vous pourrez ainsi arrêter quand vous voudrez, une fois votre acné améliorée, sans avoir de souci contraceptif.
Un DIU en place vaut toujours mieux qu’une contraception hormonale incertaine...

Je reviens vers vous car je me suis renseignée auprès de mon gynéco qui m’a dit que ce n’était pas possible de prendre la Diane et en même temps le stérilet.
Qui croire ?
S.

Votre gynéco est bien gentil, mais il vous raconte des bobards. Vous pouvez parfaitement utiliser les deux en même temps puisque ça n’est pas pour la même chose.
D’ailleurs, Diane n’est pas autorisée comme contraception (elle n’est pas suffisamment fiable) mais seulement comme traitement de l’acné. Rien ne vous empêche de vous faire poser un DIU ET d’utiliser Diane pendant quelques mois pour traiter votre acné. Cela se fait couramment dans tous les pays du monde - sauf en France, malheureusement, où les gynécologues ont beaucoup de préjugés contre les DIU.

Je pense qu’il refuse surtout de vous laisser votre DIU (cela le met peut être mal à l’aise que vous en ayez un) et il a pris comme prétexte qu’on ne pouvait pas utiliser les deux... Mais c’est faux.
C’est comme s’il vous disait : vous ne pouvez pas utiliser de traitement contre l’acné si vous avez des boucles d’oreille.

Un DIU c’est comme une boucle d’oreille : ça ne se sent pas, c’est inerte, ça n’a pas d’effet sur l’organisme. Ca se contente d’inactiver les spermatozoïdes au passage.
Je pense que s’il vous enlevait le DIU pour vous mettre sous Diane, ce serait une erreur, car c’est une contraception moins fiable. Surtout si vous tolérez bien votre DIU.

N’hésitez pas à lire ce qui est publié sur mon site (c’est la synthèse des connaissances internationales, et non mon opinion personnelle) à la rubrique "DIU" avant de prendre une décision qui doit de toute manière être votre décision, pas celle d’un médecin ou d’un autre médecin.



- DIU Miréna

J’ai 24 ans. En couple depuis 10 ans ; je n’ai jamais eu d’enfant et ne souhaite pas en avoir.
Je travaille depuis 3 ans -je le précise car on dit souvent qu’il est normal que le jeunes étudiants ne souhaitent pas avoir d’enfant, que ça viendra plus tard, une fois la "vraie" vie établie. Moi je n’en ai toujours pas envie.

Les premiers signes de la puberté sont survenus très tôt et j’ai eu mes premières règles jeune, à l’âge de 9 ans. Malheureusement elles ont toujours été très très douloureuses et abondantes.

Pour des raisons de santé propre à ma famille (nombreuses phlébites, trombo-phlébites, soucis sanguins) j’ai commencé ma contraception par une pilule microdosée, sans grands effets.
Je suis donc passé aux DIU à l’âge de 16 ans ! Je peux vous dire que ça en a choqué plus d’un.
Mais il faut dire que comparé à ces pilules, c’est d’un confort inimaginable quand on a 16 ans !
J’ai commencé par un
UT 380 short. Puis un Sertalia. Et aujourd’hui, voilà un mois que je viens de me faire poser un DIU Mirena.

Bien sûr, comme il vient d’être fraîchement posé, j’ai de nombreux inconvénients : douleurs abdominales, seins sensibles, irritation et saignements. Je fais confiance à ce "système", ça passera.
Mais il y a une question que je me pose, sans doute banale mais qui me laisse perplexe.
Ne désirant pas d’enfant, la venue de mes règles chaque mois était pour moi comme un soulagement. Même si j’ai confiance en le DIU, on ne sait jamais, il peut y avoir un risque de fécondation, même très faible. Alors maintenant comment vais-je pouvoir "contrôler" cette fécondation ?
Cela peut paraître bête mais c’est pour moi une réelle phobie que d’être enceinte et je me retrouve sans moyen de vérification.

Je sais que vous allez me dire que le risque d’être fécondée est très faible (grâce au principe du DIU, la paroi vaginale ne laisse plus de place aux spermatozoïdes), mais j’aimerais savoir si je vais rester dans ce doute ou si j’ai des signes qui me permettent de savoir si il y a eu fécondation.
A.

D’abord, un chiffre : statistiquement, la fréquence des grossesses chez les utilisatrices de Mirena est très faible (0,4%), plus faible qu’avec un DIU au cuivre. Et l’efficacité augmente avec l’âge de la femme. Comme vous n’avez apparemment pas été enceinte avec un DIU au cuivre pendant 10 ans, (les échecs de DIU au cuivre sont surtout grands avant 25 ans) la probabilité que vous le soyiez avec un Mirena est très, très, très faible.

Ensuite : il n’est pas systématique que les utilisatrices de Mirena n’aient pas de règles. Certaines en ont, peu, mais tout de même. D’autres ont les symptômes des règles (irritabilité quelques jours avant, légères crampes dans le ventre au moment des règles), sans saignement.
Autrement dit : elles ont un cycle rythmé mais pas de saignements. Enfin, quand les utilisatrices n’ont pas de cycle du tout (ni symptôme rythmé, ni saignement) ça signifie que leur ovulation est entièrement endormie, comme
pendant une grossesse... Et là, elles ne peuvent VRAIMENT PAS être enceintes.

Autrement dit : si vous avez des symptômes cycliques, ils vous rassureront sur le fait que vous avez ovulé... mais que vous n’avez pas été fécondée ; mais si vous n’avez aucun symptôme, même si ça vous semble paradoxal, c’est un signe que vous ne POUVEZ PAS être fécondée... puisque vous
n’ovulez pas.

Quant au fait de repérer si vous êtes enceinte, c’est souvent assez facile ; la plupart des femmes ont des symptômes "sympathiques" de grossesse dès les premières semaines : surtout le gonflement et la tension des seins, mais aussi une fringale grandissante, une envie de dormir en permanence, un dégoût de certaines odeurs (leur parfum ou l’après-rasage de leur compagnon), des nausées, etc. Si vous avez le moindre doute, les tests de grossesse sont fiables même quand on porte un Mirena. Et surtout : testez votre intuition.

Le seul moyen de faire la différence entre des symptômes (ou des sensations) qui signalent une grossesse et simplement votre anxiété, c’est de faire un test de grossesse et de vérifier. Ca va peut-être vous coûter cher en tests au début, mais le plus souvent, au bout de six mois, on s’habitue à son "nouveau rythme" (ou absence de rythme) et l’inquiétude retombe. Il en a probablement été de même quand on vous a posé un DIU à 16 ans. Je suis heureux pour vous que vous ayez trouvé un médecin qui accepte de le faire. Ils sont rares, malheureusement, et l’étaient encore plus à l’époque.



- Pilule après DIU

Je viens de faire retirer mon stérilet aujourd’hui. Je dois reprendre la pilule dans 10 jours (date du 1er jour de mes règles). Je souhaite savoir si à ce jour je suis protégée.
C.

Non, quand on enlève le DIU vous n’êtes plus protégée. Cela dit, il est inutile d’attendre 10 jours. Commencez votre pilule dès aujourd’hui, vous serez protégée au bout de 7 jours de prise. En attendant, utilisez des préservatifs. Vos règles (enfin, les règles artificielles qui apparaissent à l’arrêt de la pilule) seront décalées mais ça n’a aucune importance.



- Règles et Pilule du lendemain

Si durant mes règles j’ai une relation sexuelle non protégé avec un homme et que les jours suivant je les ai toujours, puis je exclure une grossesse indésirée ou dois je quand même prendre la pilule du lendemain ??
O.

Le risque est faible, mais il n’est pas nul. Tout dépend évidemment de la durée de vos règles. Il faut savoir que les spermatozoïdes vivent 5 jours et que même si les règles ne sont pas favorables à leur développement ou à leur survie, une grossesse n’est pas impossible. Par prudence, après un rapport non protégé, quel que soit le moment où il a lieu, il vaut mieux utiliser du Norlevo... et ne plus avoir de rapport non protégé par la suite...



- Cholestérol, acné et contraception

J’ai 38 ans, 3 enfants et un problème que je n’arrive pas à régler. J’ai pris Diane 35 pendant des années en tant que contraceptif et traitement contre l’acné, pilule qui me convenait plutôt bien. Puis, quelques mois après ma troisième grossesse, on m’a trouvé du cholestérol en quantité relativement importante, donc arrêt de Diane 35 et prescription d’Oromone + Androcur. Problème avec ce traitement : prise de poids et migraines donc arrêt. Je me suis donc fait poser un DIU Mirena avec pour effets secondaires : retour de l’acné, chute importante des cheveux, fatigue etc... retrait Mirena et nouvelle prescription : Provames + Androcur. Résultat : + 7 kg en 6 mois, migraines et troubles visuels.

Je suis découragée et perdue... mon médecin m’a proposé la ligature des trompes mais j’hésite même si je suis sûre de ne pas vouloir d’autre enfant (une 4ème grossesse serait de toute façon un risque car suspicion de maladie d’elher danlos avec altération au niveau des tissus utérins). De plus, mon souci d’acné sera toujours présent et je ne souhaite pas prendre des antibiotiques toute ma vie.

Existe t’il un moyen de contraception agissant sur l’acné et ne favorisant pas le cholestérol ? Je précise que je ne fume pas et que mon taux de cholestérol s’élève uniquement sous prise de pilule, j’ai une alimentation relativement équilibrée.
L.

Je pense qu’on ne vous a pas donné les informations qu’il vous faut.
Le cholestérol n’est pas, en soi un problème (voir l’article qui est en ce moment en tête de mon site, www.martinwinckler.com)

La méthode la plus sûre pour ne pas accentuer votre acné est un DIU au cuivre, avec lequel vous aurez une efficacité proche de 100 % sans aucun problème de tolérance, et ce, pendant 10 ans !!! (donc, jusqu’à la ménopause)
Je vous invite à lire ceci :
http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=393

Enfin il existe une méthode peu agressive de stérilisation, la méthode "Essure", qui ne nécessite pas de geste chirurgical, pas d’anesthésie générale, ni hospitalisation, et qui est pratiquée dans un grand nombre de centres en France.
Lisez la fin de cet article-ci :
http://www.martinwinckler.com/article.php3?id_article=556

IMPRIMER
Imprimer


RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé