logo Winckler’s Webzine
Le site personnel de Martin Winckler
logo

 Sommaire | Edito | In italiano | Courriers et contributions | Contraception et gynécologie | Radio et télévision | Lectures | Mes Bouquins | Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... | WebTV | Être un(e) adulte autiste...
Recherche


Juste après dresseuse d’ours - par Jaddo
A propos de Martin Winckler
-Bibliographie de Martin Winckler/Books by Martin Winckler
-"Martin Winckler/Marc Zaffran" : la FAQ
-" Pourquoi votre site d’informations médicales est-il gratuit ? "
-Portrait de Martin Winckler
Suite...
A propos de ce site web et de ses auteurs
-Soutenons les libraires
-L’usage de la parole - politique du « Winckler’s Webzine »
-Charte de ce site et de son contenu médical (Informations légales)
-Crédits
Suite...
Les médecins, les patients, et tout ce qui s’ensuit... >
Soignants en formation, soignants en souffrance
Etudes de médecine : à Marseille, ça n’est pas mieux
par S. Varel - 27 avril 2005

Cher fan de Buffy contre les vampires,
Je vous écris depuis le cœur des flammes de l’Enfer, afin de répondre à votre vibrant appel concernant les études de Médecine…

Je suis étudiant en D4 [1] à Marseille - eh oui, je suis un « vieux », plus proche de la quille que du bizutage ! Permettez-moi de vous raconter comment les choses se passent dans le sud… (ma lettre est un peu longue, bon courage !)


Lire d’autres contributions sur les études de médecine


 suite

 
L’implacable marathon des étudiants en médecine (suite)
Bordeaux et Lille - 19 avril 2005

Concernant les études de médecine, il est toujours intéressant d’avoir plusieurs sons de cloche. J’ai déjà publié des contributions et témoignages envoyés par des étudiants en formation à Tours, à Lille
et à Rouen et Lyon. Voici deux nouveaux témoignages, qui montrent que les lacunes de la formation - et ce qu’on oppose aux étudiants - sont les mêmes un peu partout en France.

Si vous connaissez des étudiant(e)s de Paris et de Montpellier (la plus vieille faculté de médecine de France), et s’ils ont envie de m’écrire, leurs contributions seront les bienvenues...

MW


 suite

 
L’enseignant en médecine, initiateur et témoin
par Philippe Bagros (Tours) - 3 avril 2005

Philippe Bagros est professeur de néphrologie à Tours. Il s’occupe aussi de l’enseignement des sciences humaines aux étudiants des premières années de médecine à la faculté. Il m’a confié le texte d’une communication qu’il a faite récemment sur le thème de l’enseignement en médecine.

Ce texte montre que, dans les facultés mêmes, des enseignants sont inquiets de la manière dont on (mal)traite les étudiants, car de ces (bons ou mauvais) traitements découlent les comportements et les attitudes qu’ils mettront en oeuvre dans leur pratique professionnelle pour... traiter les corps souffrants.

MW


 suite

 
Souffrance des étudiants en médecine : un professeur de faculté témoigne
par le Pr Philippe Bagros (Tours) - 13 mars 2005

A la suite de la publication de témoignages d’étudiants sur ce site, Philippe Bagros, professeur de néphrologie et chargé de l’enseignement des sciences humaines à Tours m’a envoyé plusieurs messages, que je reproduis ici.
Philippe Bagros est le premier enseignant qui, à ma connaissance, exprime publiquement une opinion aussi claire sur l’inadéquation des études de médecine. Si des lecteurs du site connaissent des enseignants de médecine, il serait utile qu’ils leur fassent lire cet échange et les lettres des étudiants... et qu’ils les invitent à réagir.

 suite

 
L’implacable marathon des étudiants en médecine
par Anne, étudiante en cinquième année à Lille - 8 mars 2005

Je suis actuellement en D3 à lille dans une toute petite fac, exception française puisque seule fac privée de médecine en France.

Je n’ai lu qu’un seul de votre livre il y a un an (la maladie de Sachs), et je me suis offert "les trois médecins" pour Noel dans l’idée de le faire lire à mes parents qui ne connaissent rien au monde médical et à la formation...

 suite

 
Les futur(e)s soignant(e)s se sentent méprisé(e)s ...
Témoignages d’étudiant(e)s en médecine - 25 février 2005

Les étudiants en médecine en ont marre d’être méprisés et maltraités ; ils en ont marre que le nouvel examen national classant (commun à toutes les facultés de médecine de France) soit pour leurs enseignants un objectif de prestige pour les facs, et non une étape de la formation des soignants. Alors, ces étudiants écrivent !!!

 suite

 
Formation des soignants : une concertation entre étudiants, enseignants et citoyens est-elle possible ?
par Martin WInckler - 22 février 2005

Une étudiante en médecine de Tours m’a écrit la lettre suivante. Dans la mesure où cette lettre ne m’était pas seulement adressée à moi, mais aussi et surtout au doyen de la faculté de médecine où elle étudie, je me suis dit que je ne pouvais pas laisser cet appel à l’aide sans écho.
Cette étudiante pourrait être ma fille, je suis un citoyen qui paye des impôts servant, entre autres, à former les jeunes gens, je suis un soignant qui a des choses à dire sur mon métier et la manière dont on l’exerce. Je me suis donc mêlé de ce qui me regarde en écrivant à mon tour au doyen (ma lettre suit celle de l’étudiante) pour lui transmettre cet appel à l’aide...

MW


 suite

 
Et hop ! Deux éditos !
Pénurie médicale programmée : une catastrophe sanitaire à l’oeuvre
par Sandrine Buscail et Christian Lehmann - 1er mai 2004

La déliquescence du système de santé et l’incurie des pouvoirs publics à l’égard de cette situation justifie que cette semaine le Webzine lui consacre DEUX éditos.
Dans le premier (ci-dessous), Sandrine Buscail et Christian Lehmann, tous deux généralistes, expliquent comment la pénurie médicale a été soigneusement programmée par le passé... et comment rien n’est fait pour redresser une situation plus qu’inquiétante. Dans le second, "Peut-on contraindre un généraliste à s’installer à la campagne ?", Sandrine Buscail et Martin Winckler font part de leur réflexion sur l’inanité de toute coercition en matière d’installation.

Du grain à moudre... dont la presse ne veut pas faire état, sans doute parce que la presse française ne cherche pas à penser ou à aider la pensée des citoyens, mais seulement à "réfléchir" (comme un miroir) les idées qui lui sont suggérées par les élites en place...

MW


 suite

 
Les études de médecine ne sont pas gratuites !!!!
par Théo Combes - 25 avril 2004

Voici une réaction bien venue de Théo Combes sur le "coût réel" des études de médecine, suscitée par deux articles publiés dans cette même rubrique.

MW

 suite

 
Débats en continu
Démographie et "pénurie" de médecins : des précisions
par Elie Arié - 15 mars 2004

Elie Arié est cardiologue, et secrétaire national à la Santé du Mouvement Républicain et Citoyen. Il enseigne l’économie et la gestion des services de santé au Conservatoire National des Arts et Métiers et à l’Ecole Centrale de Paris.

Il réagit ici à mon article sur la démographie médicale et les données complémentaires qu’il nous apporte sont précieuses pour alimenter la réflexion.

 suite

 

Les autres articles : 1-10 | 11-20 | 21-25

RSS - Plan du site  - Site conçu avec SPIP  - Espace Privé